THAÏLANDE – L’Ambassade informe des mesures actuelles d’entrée dans le pays

Comment partir en Thaïlande durant la période de Covid-19 ? Certificat d’entrée, visa, vols d’entrée, nouveau Special Tourist Visa,… L’Ambassade thaïlandaise en France explique les modalités actuelles de voyage pour les étrangers.

Comment voyager en Thaïlande en période de Covid-19 (image: Ambassade de Thaïlande en France)

Publié le 8 Octobre 2020

 


🛫 #VoyagezInformés 📰

Inscrivez-vous ici 📧  à notre newsletter et abonnez-vous aux réseaux sociaux du MEAE pour vous tenir informé des actualités internationales sur les formalités voyages 🗺 .


L’Ambassade Royale de Thaïlande en France détaille, sur son site internet, la procédure complète d’entrée dans le pays pour les voyageurs étrangers durant la période actuelle de pandémie. Ces démarches ne concernent que les ressortissants non-thaïlandais résidant dans la juridiction de l’Ambassade, à savoir la France, Monaco et l’Algérie.

 

Action-Visas récapitule ces procédures et vous propose son expérience de cette destination pour l’obtention, en toute simplicité, de votre Certificat d’entrée « COE » et/ou de votre visa.

 

Que dois-je faire si je veux aller en Thaïlande maintenant ?

 

Vous devrez être en possession d’un Certificat d’entrée « COE » (Certificate Of Entry) et d’un visa ou d’un re-entry permit. Les exigences pour obtenir un « COE » diffèrent selon les catégories d’étrangers, mais généralement vous devrez:

  • Passer 14 jours dans un hôtel certifié par le gouvernement (Alternative State Quarantine – ASQ) à vos propres frais dès votre arrivée en Thaïlande (liste hôtels éligibles). Les étrangers ne sont pas éligibles à la quarantaine d’état gratuite dans un logement (State Quarantine – SQ) réservées aux citoyens thaïlandais.
  • Vous munir d’un résultat négatif de test COVID par méthode RT-PCR, délivré dans les 72 heures avant votre départ;
  • Vous munir d’un Certificat médical Non-Covid certifié en anglais par un médecin généraliste (selon le résultat de votre test RT-PCR) dans les 72 heures avant votre départ;
  • Vous munir d’un Fit-to-Fly Certificate (Certificat d’aptitude à voyager en avion) délivré dans les 72 heures avant votre départ (exemple Fit-to-Fly);
  • Contracter une assurance maladie avec une couverture minimale de 100 000 US$, y compris le traitement COVID-19, valable au moins 3 mois dès votre arrivée en Thaïlande.

 

Comment puis-je obtenir un COE et un visa ?

 

Il est nécessaire d’au préalable vérifier que vous apparteniez bien à une des catégories d’étrangers autorisés à entrer en Thaïlande, à savoir:

  • Titulaires d’un Passeport diplomatique/Passeport de service/UNLP
  • Mission officielle/Organisation Internationale et famille
  • Travail
  • Scolarisation / atelier d’étude / séminaire (uniquement institutions
    reconnues par les autorités thaïlandaises)
  • Conjoint/Enfant/Parent de ressortissants thaïlandais
  • Conjoint ou enfant d’un titulaire de visa de travail
  • Parent ou tuteur légal d’un titulaire de visa d’études
  • En possession d’un permis de résidence permanente
  • Soins médicaux et personnes accompagnants
  • Tournage du film
  • Thailand Elite Visa
  • Long Séjour O-A & O-X

Les séjours touristiques, d’affaires ou encore en transit en Thaïlande sont, pour l’heure, non-autorisés.

 

Il sera nécessaire de constituer un dossier de demande de « COE » aussi complet que possible afin d’éviter tout retard de traitement puis de l’envoyer par courrier électronique, au moins 14 jours avant le départ, à l’Ambassade (détails des documents consulaires nécessaires) ou à Action-Visas après commande en ligne du Certificat d’Entrée.

 

Le dossier de demande « COE » doit inclure le billet d’avion électronique en cas de choix de voyage par un vol semi-commercial. En cas de choix de voyage par un vol de rapatriement, cela doit être indiqué lors de l’envoi du dossier « COE » et, en cas d’acceptation, l’Ambassade vous inscrira sur une liste d’attente (plus d’informations sur les vols autorisés plus bas).

 

L’Ambassade vérifiera le dossier et enverra sa pré-validation. Il sera, par la suite, nécessaire de commencer la demande de visa.

 

Que dois-je savoir sur les visas ? Et sur le nouveau visa STV ?

 

À l’heure actuelle, tous les ressortissants étrangers ont besoin d’un visa ou d’un re-entry permit (permis de retour) valide pour entrer en Thaïlande.

Le régime d’exemption de visa est suspendu jusqu’à nouvel ordre.

La demande de visa n’est traitée qu’après pré-validation consulaire de la demande de « COE » . Il ne faut pas réclamer de visas sans pré-approbation consulaire car, le cas échéant, les frais de visa ne seraient aucunement remboursés. Toutes les demandes de visa doivent être effectuées en ligne depuis le site gouvernemental: www.thaievisa.go.th (cette fastidieuse étape peut être effectuée par Action-Visas).

 

Le nouveau visa « STV » (Special Tourist Visa), permettant un séjour touristique jusqu’à 270 jours, n’est accessible qu’aux étrangers en provenance d’un pays classé « à faible risque » par le Ministère thaïlandais de la Santé publique.

À l’heure actuelle, ni la France, ni Monaco et ni l’Algérie n’appartiennent à cette catégorie. Le visa « STV » n’est pas encore disponible pour ces nationalités. Cette liste est cependant révisée tous les 15 jours en fonction de la situation sanitaire récente et l’Ambassade révisera donc ses informations en conséquence.

 

Quels vols sont autorisés à entrer en Thaïlande ?

 

Les vols commerciaux sont interdits d’entrée en Thaïlande depuis le 3 Avril 2020 selon une annonce de l’Autorité de l’Aviation civile de Thaïlande (CAAT). Actuellement, seuls deux types de vols sont autorisés à entrer en Thaïlande: les vols semi-commerciaux (opérés par les compagnies aériennes et avec les numéros de vols ci-dessous) et les vols de rapatriement (organisés par l’Ambassade de Thaïlande à Paris ou d’autres Ambassades de Thaïlande, qui reçoivent une autorisation du CAAT au cas par cas).

 

Les vols semi-commerciaux suivants sont autorisés à entrer en Thaïlande:

  • Austrian Airlines (OS25, à partir de 18 octobre 2020);
  • Cathay Pacific (CX653);
  • Emirates (EK384);
  • Etihad (EY406);
  • EVA Air (BR211, à partir de 25 octobre 2020);
  • Lufthansa (LH772, à partir de 17 octobre 2020);
  • Qatar Airways (QR 826, QR830, QR832, QR834, QR863, QR980);
  • Singapore Airlines (SQ976, à partir de 25 octobre 2020);
  • Swiss Airlines (LX180, à partir de 18 octobre 2020).

 

Comment réserver un siège sur un vol autorisé ?

 

Le processus dépend du type de vol choisis.

 

Pour les vols semi-commerciaux, il est nécessaire de réserver le billet directement auprès de la compagnie aérienne, qui peut demander à vérifier certains documents du dossier de demande de « COE » , comme la confirmation de réservation « ASQ » ou encore l’assurance maladie.

 

Pour les vols de rapatriement, dès qu’un vol Paris-Bangkok devient disponible, puisque le nombre de sièges pour les étrangers est limité, l’Ambassade vous téléphonera lorsque votre tour arrivera, suivant l’ordre de sa liste d’attente. L’Ambassade enverra, par la suite, un e-mail indiquant toutes les informations nécessaires relatives au paiement et aux documents à préparer.

 

Pour toutes informations additionnelles, n’hésitez surtout pas à contacter Action-Visas ou l’Ambassade Royale de Thaïlande en France.