RUSSIE – Les visas inutilisés en raison de la pandémie seront réémis sans frais consulaires

Dès la levée des restrictions de voyage en Russie, les titulaires de visas non utilisés en raison de la propagation du virus pourront en réclamer un nouveau sans frais consulaires.

Quelques économies en vue pour les futurs touristes désireux de découvrir la Russie (photo: AdobeStock)

Publié le 30 Juillet 2020

 


🛫 #VoyagezInformés 📰

Inscrivez-vous ici 📧  à notre newsletter et abonnez-vous aux réseaux sociaux du MEAE pour vous tenir informé des actualités internationales sur les formalités voyages 🗺 .


Comme cela avait été évoqué il y a quelques semaines, une fois les restrictions temporaires de voyages levées et la reprise générale des activités consulaires actée, les titulaires de visas russes inutilisés en raison de l’épidémie de Covid-19 pourront réclamer un nouveau sésame sans frais consulaires.

 

Cela a été confirmé le 23 Juillet dernier par la porte-parole du Ministère russe des Affaires Étrangères, Maria Zakharova, précisant que cette facilité sera applicable dès l’annulation de l’ordre 635-r du 16 Mars 2020, restreignant temporairement l’entrée en Russie des citoyens étrangers et des apatrides.

 

Cette date de levée intégrale des restrictions voyage n’étant pas encore arrêtée, hormis pour les citoyens résidents de Grande-Bretagne, de Turquie et de Tanzanie pour qui ces restrictions ne seront plus appliquées à compter du 1er Août 2020la question du prix final du visa réémis restera à déterminer, les autorités consulaires russes utilisant dans de nombreux pays, notamment en France, les services d’un centre de visas géré par la société privée VFS, des frais de services pourraient être à prévoir, également en cas d’utilisation des services d’une agence de voyages ou de visas.

 

Les conditions d’éligibilité et d’obtention de ce nouveau visa sont les suivantes:

  • Disposer, dans le passeport actuel, d’un visa russe non utilisé simple entrée ou double entrées (les titulaires de visas long séjour ou multiple entrées ne devraient pas être concernés);
  • La date de délivrance de ce visa inutilisé ne doit pas être antérieure au 15 Mars 2020;
  • Constituer un dossier consulaire conforme à la catégorie et au type du visa précédemment obtenu et non utilisé;
  • Les documents constituant le nouveau dossier consulaire (formulaire de demande + invitation + assurance) devront tous indiquer les dates du prochain séjour prévu;
  • Une lettre, rédigée sur papier libre à l’attention du chef du bureau consulaire, réclamant l’exonération des taxes consulaires en raison d’une circonstance de force majeure.

 

Cette « offre » du gouvernement russe sera applicable durant 6 mois à compter de la date d’annulation de l’ordre 635-r.

 

TASS, l’agence russe de presse officielle, annonçait il y a quelques jours, de source diplomatique, que la Russie ne ferait pas partie de la liste de « destinations sûres » émise fin Juillet par l’Union Européenne, qui devrait d’ailleurs être rognée de quelques pays comme l’Algérie, et qu’il faudra donc attendre la mi-Août et sa nouvelle mouture pour savoir si les frontières entre UE et Russie allaient rouvrir et dans quelles conditions d’entrée pour leurs ressortissants…

Les autorités russes appliquant à la lettre le principe de réciprocité et surveillant, tout comme l’UE, le niveau épidémiologique des autres pays, devraient prochainement ajouter la Corée du Sud et les Maldives sur sa liste de « pays sûrs » , après la Grande-Bretagne, la Turquie et la Tanzanie à partir du 1er Août.