Comment obtenir une K-ETA pour la Corée du Sud ?

Comment obtenir l’autorisation électronique de voyage (K-ETA) pour visiter la Corée du Sud?

Rédigé le 19 mai 2021 – Actualisé le 1er septembre 2021 – Par Nicolas Le Page (TwitterLinkedIn)

Comment obtenir une K-ETA pour la Corée du Sud – © Adobe Stock


Si vous trouvez cet article intéressant, vous pouvez le partager sur:

 

et vous inscrire à la newsletter Action-Visas 📧 🛫

SOMMAIRE:


Si vous êtes ressortissant français ou européens, vous devrez réclamer une autorisation électronique de voyage K-ETA (équivalant à un e-Visa Corée du Sud) pour visiter le « pays du matin calme » à compter du 1er Septembre 2021. Action-Visas vous en présente les détails.

 

Qu’est-ce que la K-ETA pour la Corée du Sud ?

©k-eta.go.kr

Évoquée en 2018 puis en 2020, l’autorisation électronique de voyage ETA pour la Corée du Sud entrera complètement en vigueur le 1er Septembre 2021, après une période pilote de tests débutant le 3 Mai 2021. Cette procédure en ligne, s’apparentant à une demande de visa électronique (e-Visa), est destinée aux voyageurs internationaux citoyens de pays bénéficiant d’un régime d’exemption de visa avec la Corée du Sud, qui devront donc, dès le 1er septembre 2021, réclamer une autorisation électronique de voyage Corée du Sud: la K-ETA.

 

Une ETA est une autorisation de voyage accordée aux ressortissants étrangers qui souhaitent entrer dans un pays, mettant en œuvre l’ETA, sans visa, ces derniers étant tenus de fournir, à l’avance et en ligne, des informations personnelles et liées au voyage. La politique ETA est mise en œuvre dans des pays tels que l’Australie (ETA et e-Visitor), le Canada (AVE), les États-Unis (ESTA), la Nouvelle-Zélande (NZeTA), le Sri Lanka (ETA) et l’Union Européenne d’ici 2022.

 

Quelles nationalités sont exemptées de visa Corée du Sud ?

Les voyageurs internationaux ressortissants des 112 pays/territoires suivants peuvent visiter la Corée du Sud sans visa, pour une période définie, mais devront obtenir, dès le 1er Septembre 2021, une autorisation électronique de voyage K-ETA Corée du Sud avant le voyage:

  • 180 JOURS SANS VISA:
    • Canada.
  • 90 JOURS SANS VISA:
    • Allemagne, Antigua-et-Barbuda, Australie, Autriche, Bahamas, Barbade, Belgique, Brésil, Bulgarie, Chili, Chypre, Colombie, Costa Rica, Croatie, Danemark, Dominique, Emirats Arabes Unis, Equateur, Espagne, Estonie, États Unis, Finlande, France, Grèce, Grenade, Guatemala, Haïti, Hong Kong, Hongrie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Jamaïque, Japon, Koweït, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macao, Malaisie, Malte, Maroc, Mexique, Nicaragua, Norvège, Nouvelle-Zélande, Panama, Pays-Bas, Pérou, Pologne, Portugal, République dominicaine, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Salvador, Serbie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Suriname, Taiwan, Thaïlande, Trinité-et-Tobago, Turquie, Uruguay et Venezuela.
  • 60 JOURS SANS VISA:
    • Lesotho et Russie.
  • 30 JOURS SANS VISA:
    • Afrique du Sud, Albanie, Andorre, Arabie saoudite, Argentine, Bahreïn, Bosnie-Herzégovine, Botswana, Brunei, Chypre, Eswatini, Fidji, Guam, Guyane, Honduras, Îles Marshall, Îles Salomon, Kazakhstan, Kiribati, Maurice, Micronésie, Monaco, Monténégro, Nauru, Nouvelle Calédonie, Oman, Palau, Paraguay, Qatar, Saint Marin, Samoa, Seychelles, Tonga, Tunisie, Tuvalu et Vatican.

 

 

Quelles sont les nationalités concernées par le projet pilote de Mai à Août 2021 ?

Les autorités sud-coréennes de l’immigration ont annoncé, en Avril 2021, qu’un projet pilote serait lancé entre le 3 Mai 2021 et 31 Août 2021. Durant cette période de tests et compte tenu de la situation actuelle du Covid-19, la K-ETA Corée du Sud pourra être réclamée, facultativement et gratuitement, par les citoyens des 21 pays suivants:

  • Albanie, Andorre, Barbade, Dominique, États-Unis, Guam, Guyana, Irlande, Malte, Mexique, Monaco, Nicaragua, Nouvelle Calédonie, Palaos, Royaume-Uni, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Marin, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Slovénie, Vatican, Venezuela (Les pays éligibles sont sujets à changement en fonction de l’évolution de la situation sanitaire).

 

Commandez votre K-ETA Corée du Sud

 

Quelles sont les nationalités éligibles à l’obtention d’une K-ETA Corée du Sud ?

Les voyageurs, aériens ou de croisières, ressortissants des 112 pays/territoires suivants sont éligibles à l’obtention d’une autorisation électronique de voyage Corée du Sud (K-ETA) et exemptés de visa (détails par région):

  • AFRIQUE (8):
    • Afrique du Sud, Botswana, Eswatini, Lesotho, Maroc, Maurice, Seychelles et Tunisie.
  • AMÉRIQUE (32):
    • Antigua-et-Barbuda, Argentine, Bahamas, Barbade*, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Dominique*, Équateur, États Unis*, Grenade, Guatemala, Guyana*, Haïti, Honduras, Jamaïque, Mexique*, Nicaragua*, Panama, Paraguay, Pérou, République dominicaine, Saint-Christophe-et-Niévès*, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines*, Salvador, Suriname, Trinité-et-Tobago, Uruguay et Venezuela*.
  • ASIE (8):
    • Brunei, Hong Kong, Japon, Macao, Malaisie, Singapour, Taïwan et Thaïlande.
  • EUROPE (43):
    • Albanie*, Allemagne, Andorre*, Autriche, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande*, Islande, Italie, Kazakhstan, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte*, Monaco*, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni*, Russie, Saint-Marin*, Serbie, Slovaquie, Slovénie*, Suède, Suisse, Turquie et Vatican*.
  • MOYEN-ORIENT (7):
    • Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, Israël, Koweït, Oman et Qatar.
  • OCÉANIE (14):
    • Australie, Fidji, Guam*, Îles Marshall, Îles Salomon, Kiribati, Micronésie, Nauru, Nouvelle Calédonie*, Nouvelle-Zélande, Palau*, Samoa, Tonga et Tuvalu.

* Les pays marqués d’une astérisque sont éligibles à l’obtention, facultative et gratuite, d’une autorisation électronique de voyage Corée du Sud (K-ETA) dès le 3 Mai 2021, durant la période de projet pilote se terminant le 31 Août 2021.

 

 

Les voyageurs français, et européens, ont-ils besoin d’une K-ETA Corée du Sud ?

Oui. Dès le 1er Septembre 2021 et avant le départ pour la Corée du Sud, l’obtention d’une autorisation électronique de voyage (K-ETA) sera obligatoire pour les citoyens français et européens, ces derniers étant toujours exemptés de visa Corée du Sud.

 

 

Qui est exempté de procédure K-ETA Corée du Sud ?

Les voyageurs internationaux, citoyens de pays éligibles à l’obtention d’une autorisation électronique de voyage, ne sont pas dans l’obligation de réclamer une K-ETA Corée du Sud dans les cas suivants:

  • Voyageur nécessitant l’obtention d’un visa;
  • Voyageur en transit/transfert;
  • Voyageur visitant directement et uniquement l’île de Jeju (en cas de visite d’une autre région sud-coréenne, l’obtention d’une K-ETA sera nécessaire);
  • Détenteur d’un visa Corée du Sud en cours de validité;
  • Titulaire d’une carte de séjour (résident enregistré) sud-coréenne;
  • Titulaire d’une Carte de voyage d’affaires de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC);
  • Personnel naviguant arrivant en Corée du Sud en qualité de membre d’équipage de vol ou navire;
  • Titulaire d’un passeport diplomatique ou officiel ayant réclamé, avant le voyage, une exemption de K-ETA auprès des organisations compétentes et approuvée par le Ministère sud-coréen de la Justice;
  • Membre des Forces armées américaines en République de Corée (USFK).

 

 

La K-ETA peut-elle s’obtenir à l’arrivée en Corée du Sud ?

Non. L’autorisation électronique de voyage (K-ETA) Corée du Sud doit impérativement s’obtenir avant le voyage, au moins 24h avant le départ.

 

Quels buts de séjour sont autorisés avec une K-ETA Corée du Sud ?

Les titulaires d’une autorisation électronique de voyage (K-ETA) peuvent séjourner en Corée du Sud pour:

  • faire du tourisme;
  • rendre visite à des parents ou amis;
  • participer à des évènements;
  • participer à des réunions;
  • des fins commerciales (non-rémunérées).

 

 

Est-il possible de travailler ou étudier en Corée du Sud avec une K-ETA ?

Non. Vous ne pouvez vous engager dans des activités rémunérées ou scolaires/universitaires en Corée du Sud avec une autorisation électronique de voyage K-ETA. Il vous sera nécessaire de réclamer un visa Corée du Sud de travail ou d’études avant votre départ.

 

Commandez votre visa Corée du Sud

 

Validité, durée de séjour et nombre d’entrée(s) de la K-ETA Corée du Sud

Quelle est la validité de la K-ETA Corée du Sud ?

L’autorisation électronique de voyage (K-ETA) Corée du Sud est valable 2 ans, dès approbation, ou jusqu’à expiration du passeport si la validité de ce dernier se termine avant les 2 prochaines années.

 

Quelle est la durée autorisée de séjour avec la K-ETA Corée du Sud ?

La période de séjour autorisée diffère selon la nationalité du titulaire de l’autorisation électronique de voyage (K-ETA) Corée du Sud:

  • 180 jours: Canada.
  • 90 jours: Allemagne, Antigua-et-Barbuda, Australie, Autriche, Bahamas, Barbade, Belgique, Brésil, Bulgarie, Chili, Chypre, Colombie, Costa Rica, Croatie, Danemark, Dominique, Emirats Arabes Unis, Equateur, Espagne, Estonie, États Unis, Finlande, France, Grèce, Grenade, Guatemala, Haïti, Hong Kong, Hongrie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Jamaïque, Japon, Koweït, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macao, Malaisie, Malte, Maroc, Mexique, Nicaragua, Norvège, Nouvelle-Zélande, Panama, Pays-Bas, Pérou, Pologne, Portugal, République dominicaine, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Salvador, Serbie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Suriname, Taiwan, Thaïlande, Trinité-et-Tobago, Turquie, Uruguay et Venezuela;
  • 60 jours: Lesotho et Russie.
  • 30 jours: Afrique du Sud, Albanie, Andorre, Arabie saoudite, Argentine, Bahreïn, Bosnie-Herzégovine, Botswana, Brunei, Chypre, Eswatini, Fidji, Guam, Guyane, Honduras, Îles Marshall, Îles Salomon, Kazakhstan, Kiribati, Maurice, Micronésie, Monaco, Monténégro, Nauru, Nouvelle Calédonie, Oman, Palau, Paraguay, Qatar, Saint Marin, Samoa, Seychelles, Tonga, Tunisie, Tuvalu et Vatican.

 

Quel est le nombre d’entrée de la K-ETA Corée du Sud ?

L’autorisation électronique de voyage (K-ETA) permet d’effectuer plusieurs séjours (multiples entrées) en Corée du Sud.

 

 

Quand réclamer la K-ETA Corée du Sud ?

En raison de sa très large validité (2 ans), l’autorisation électronique de voyage (K-ETA) Corée du Sud peut être réclamée et commandée quand vous le souhaitez et jusqu’à 24h du départ.

 

Quels documents et renseignements sont nécessaires pour obtenir une K-ETA Corée du Sud ?

Quels sont les documents réclamés pour l’obtention de la K-ETA Corée du Sud ?

Voici la liste des documents nécessaires à l’obtention de l’autorisation électronique de voyage (K-ETA) Corée du Sud:

  • PASSEPORT: Une copie, numérisée en couleur et qualité optimale, de la page données biométriques du passeport montrant la photographie du requérant et contenant ses informations personnelles, telles que le nom, la date de naissance, la nationalité, la date d’expiration,…
  • PHOTO D’IDENTITÉ: Une copie, numérisée en couleur et qualité optimale, de la photo d’identité réalisée sur fond totalement vierge, blanc (ou très clair), sans ombres, et présentant le visage intégral (du haut des cheveux au bas du menton), vue de face, les yeux ouverts et sans lunettes.

 

Quels sont les renseignements réclamés pour l’obtention de la K-ETA Corée du Sud ?

Action-Visas a simplifié la procédure et réduit le nombre de questions posées afin de vous faciliter l’obtention de votre autorisation électronique de voyage (K-ETA) Corée du Sud. Voici les questions qui vous seront soumises en ligne lors de votre commande:

  • Profession
  • Avez-vous déjà visité la Corée du Sud ?
  • But du séjour (Tourisme, Affaires, Traitement médical, Formation, Évènement, Évènement religieux, Évènement sportif, Exposition, Autre)
  • Adresse détaillée durant le séjour en Corée du Sud (avec code postal)
  • N° de téléphone de contact en Corée du Sud

 

 

Quel est le prix de la K-ETA Corée du Sud ?

Les frais ministériels de délivrance de l’autorisation électronique de voyage (K-ETA) Corée du Sud s’élèvent à 10 000 KR₩ (∼ 8 €). Durant la période de projet pilote de Mai à Août 2021, ces frais ne sont pas prélevés par le gouvernement sud-coréen.

 

Quel est le délai de délivrance de la K-ETA Corée du Sud ?

Le délai de délivrance de l’autorisation électronique de voyage (K-ETA) Corée du Sud est de 24h dès réception d’un dossier complet.

 

La K-ETA est-elle remboursable en cas de refus ?

Non. Les autorités sud-coréennes de l’immigration ne remboursent pas les frais d’autorisation électronique de voyage K-ETA en cas de rejet de la demande (en de très rares cas).

 

Doit-on réclamer une K-ETA pour chaque séjour en Corée du Sud ?

Non. Si vous détenez une autorisation électronique de voyage (K-ETA), vous n’avez pas besoin de soumettre de nouvelle demande durant les 2 ans suivant sa délivrance, ou jusqu’à expiration du passeport si ce dernier expire avant les 2 ans. L’autorisation électronique de voyage (K-ETA) permet d’effectuer plusieurs séjours en Corée du Sud durant sa période de validité.

 

 

Est-il nécessaire d’imprimer la K-ETA Corée du Sud ?

Les autorités sud-coréennes n’imposent pas d’imprimer l’autorisation électronique de voyage (K-ETA) approuvée, cette dernière étant liée électroniquement au passeport, cependant Action-Visas vous conseille de l’imprimer et d’en conserver une copie numérique sur votre smartphone ou tablette. Il est, en général, fortement conseillé de toujours conserver avec soi, de façon imprimée ou sur vos appareils, une copie de son passeport, de son visa ou e-Visa / ETA et du tampon d’entrée des services d’immigration.

 

Est-il nécessaire d’actualiser sa K-ETA à chaque voyage en Corée du Sud ?

Lors d’une nouvelle entrée en Corée du Sud, avec une autorisation électronique de voyage (K-ETA) délivrée à l’occasion d’un précédent séjour, il est nécessaire d’actualiser la K-ETA en cas de modification:

  • de votre but de séjour (par exemple, séjour touristique lors de la première entrée puis professionnel lors d’un nouveau voyage);
  • de votre adresse en Corée du Sud (hôtel ou lieu d’hébergement privé différent du dernier séjour);
  • de vos coordonnées.

 

 

Conditions de demande d’une nouvelle K-ETA Corée du Sud

Il est nécessaire de réclamer une nouvelle autorisation électronique de voyage K-ETA Corée du Sud, malgré que l’initiale soit toujours valable, en cas d’erreur lors de la saisie ou de modification des points suivants:

  • Nom, prénom
  • Genre
  • Date de naissance
  • Nationalité
  • Informations du passeport (numéro, date d’expiration,…)
  • Historique criminel
  • Maladie infectieuse contractée

 

Quels documents présenter et quelles formalités à l’arrivée en Corée du Sud ?

A votre arrivée en Corée du Sud, vous devrez présenter:

  • votre passeport valable au moins 6 mois après la date de retour (lié électroniquement à la K-ETA);
  • votre autorisation électronique de voyage (K-ETA), présentée imprimée ou au format numérique depuis un smartphone ou tablette.

 

Depuis le 8 Janvier 2021, tous les ressortissants étrangers entrant en Corée doivent présenter, à l’arrivée, un résultat négatif de test PCR délivré dans les 72 heures avant le départ. Les visiteurs qui entrent en Corée du Sud, quelle que soit leur nationalité, doivent télécharger l’application « Self Quarantine App » (iOSAndroid) sur son téléphone pour indiquer quotidiennement l’évolution de son état de santé durant la période de quarantaine 14 jours.

 

Une assurance est-elle nécessaire pour voyager en Corée du Sud ?

Les autorités sud-coréennes n’imposent pas aux voyageurs internationaux de détenir une assurance voyage cependant Action-Visas vous conseille vivement d’en souscrire une, couvrant notamment le Covid-19, pour vous garantir un séjour sans préoccupations.

 

Action-Visas a négocié, pour vous, un contrat spécifique Voyages très compétitif et sans limite d’âge avec les compagnies AXA et Chapka (couverture Covid-19 incluse):

  • Rapatriement: Prise en charge 100% des Frais réels
  • Remboursement complémentaire des frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques et d’hospitalisation = 90.000€/personne (plus de 100.000 USD) quel que soit le pays visité
  • En exclusivité: Remboursement « perte/vol Bagages »: jusqu’à 800€/personne

 

Consultez les tarifs ou/et commandez votre assurance voyage

 

 

Faut-il présenter un test PCR pour voyager en Corée du Sud ?

Oui. Les autorités sud-coréennes réclament la présentation d’un résultat de test PCR négatif à la Covid-19 datant de moins 72h avant le départ. Le document doit être présenté en langue anglaise ou coréenne. Si le document est délivré en langue française, il devra être traduit, en anglais ou coréen, puis certifié par l’Ambassade de Corée du Sud en France.

 

Où se faire tester, en France, avant le voyage ?

 

Pourquoi utiliser la solution Action-Visas ?

Le système électronique ministériel d’obtention de l’autorisation électronique de voyage (K-ETA) nécessite une certaine expérience, tant en matière de connaissance des exigences des autorités ministérielles et aéroportuaires sud-coréennes, qu’au niveau de la pratique des outils numériques, la méthode de saisie devant être précise et l’insertion en ligne de la photo d’identité et du passeport réclamant une certaine maitrise des logiciels de retouches d’images…

Action-Visas, agence reconnue, experte en obtention des visas, ordinaires sur passeport ou électroniques, depuis de nombreuses années, vous propose sa solution sûre et simplifiée pour l’obtention de votre K-ETA Corée du Sud, incluant:

✔️ un questionnaire en français et réduit: commandez en 5 minutes votre K-ETA en comparaison des 15/20 minutes sur le site ministériel k-eta.go.kr;

✔️ si vous ne disposez pas de scanner ou autre appareil de numérisation/photo au moment d’effectuer votre commande, vous pouvez nous faire parvenir l’ensemble des éléments, une fois la commande finalisée en ligne, par simple courrier postal;

✔️ la vérification de vos données personnelles, avant soumission du dossier auprès des autorités sud-coréennes de l’immigration;

✔️ la mise aux normes sud-coréennes de vos documents d’identité (passeport et photo);

✔️ le paiement des frais consulaires auprès des autorités sud-coréennes de l’immigration;

✔️ le suivi personnalisé de votre demande auprès des autorités sud-coréennes de l’immigration;

✔️ des conseillers joignables rapidement;

✔️ la vérification de votre K-ETA obtenue;

✔️ l’envoi, dans les 24/48h (jours ouvrés), de votre autorisation électronique de voyage (K-ETA) conforme aux exigences des autorités sud-coréennes.

Le Visa K-ETA  Corée du Sud, c’est quoi?

Forme du Visa électronique, par e-mail
Validité du Visa K-ETA 2 ans
Séjour autorisé sur place 90 jours multiples entrées
Délai maximum de délivrance 24h00
Prix frais consulaires 8 €
Option possible du visa assurance rapatriement

Arnaques signalées sur la K-ETA Corée du Sud ?

Certains sites Internet laissent à croire à un site officiel des ministères sud-coréens. Ces abus sont dénoncés régulièrement par les ambassades, les guides et les forums (Routard, Voyageforum, Lonely).

 

Si aucun nom d’agence de visas ou de société n’apparait dans l’adresse de la page visitée (l’url), méfiez-vous ! Il s’agit d’habiles manipulateurs qui vont parfois jusqu’à donner de faux avis sur leur propre site.

 

Recherchez alors qui se cache derrière le faux site officiel pour proposer des services souvent défectueux (délais, tarifs,…).

Les visas électroniques (dits « e-Visas »), une tendance irréversible …
Quelques exemples de destinations en Afrique :

Mais aussi pour les visas de l’Arabie Saoudite, La Russie, Djibouti, Dubaï, l’Égypte, l’Inde

Quelques pays résistent encore au visa électronique, comme le Cameroun ou la Thaïlande… Mais cela ne saurait tarder


Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le sur:

 

et vous inscrire à la newsletter Action-Visas 📧 🛫